Process dans notre mini café ludique estival au sein d'un camping (81)

Bonjour,
Nous avons repris un camping il y a 3 ans au bord du lac du Laouzas dans le Tarn (www.lesfeesdulac.com). Nous avons au cœur de l’établissement un café ouvert aussi aux personnes extérieures. Il n’y a donc pas de création de café à proprement parler.
Étant des ludistes convaincus à titre perso, naturellement le stock trouvé sur place lors de l’achat ne comprenant que des scrabbles et Monopoly, nous a fait un peu pâlir. Jusque là nous faisions profiter de certains de nos jeux perso à certains clients ou durant des soirées jeux. Pour 2021, nous avons choisi de vraiment revendiquer ce côté ludique de notre café/camping en ajoutant un peu plus de 80 jeux à la ludothèque du camping. Notre cible est majoritairement peu ou pas initiée : campeurs, locaux (nous sommes à la campagne, les gens jouent, mais aux cartes, aux " grands classiques").
Ce mini café ludique n’est donc pas notre activité principale, mais le fonctionnement est quasi le même.

J’avais des interrogations “pratiques” sur le fonctionnement (en période normale) car j’ai l’impression qu’il y a plusieurs écoles.
Je voulais savoir quels sont les process que vous avez mis en place ou pas et pourquoi :

  • Protection des jeux : seulement certaines cartes ou toutes, les boites ?
  • Ajoutez-vous des fiches dans les jeux : présentation rapide du jeu, sur les bonnes pratiques, sur le contenu…
  • Vérifiez-vous tous les jeux reposés systématiquement ? Certains jeux seulement ?

Merci beaucoup pour vos retours.

Très bonne journée.

Pauline

1 J'aime

Bonjour Pauline et bienvenue :slightly_smiling_face:

Les pratiques varient pas mal d’un café à l’autre.
De notre côté, voici ce que nous faisons :

  • Protection : plutôt rare, uniquement sur des jeux fragiles (par exemple la carte de MicroMacro) ou utilisés à l’extrême et avec de fortes chances de s’abimer vite (Mito par exemple).

  • Fiches : étant ludothécaire de formation, j’ai toujours envie de mettre une fiche contenu dans les boîtes, mais je ne l’ai pas fait faute de temps (je pourrais profiter du confinement tiens !). Des étiquettes sur les boîtes avec quelques infos sur le type de jeu ou leur accessibilité peuvent être un vrai plus pour aider les joueurs à s’orienter (jeu coop, jeu d’apéro, etc. / jeu accessible aux daltoniens, jeu adapté aux non voyants, etc.). Je pense que beaucoup d’entre nous ont un très gros rôle de conseil et d’animation (certains ont même des salariés dédiés à l’animation/explication de jeux/conseil), du coup nous sommes des fiches sur pattes :grin:

  • Vérification : rarissime aussi, nous la faisons lors d’inventaires ou lorsque nous constatons un manque dans un jeu. Là aussi, la cause principale est le manque de temps : il est difficile de vérifier le contenu d’un jeu tout en servant une bière et en accueillant des clients :grin:

Le manque de temps est un facteur énorme chez nous (petit café jeu composé de 4 personnes avec à peine plus d’un an d’existence mais une ludothèque de plus de 500 jeux), nous avons rentré en moyenne 20 jeux par mois depuis notre ouverture et nous sommes aussi cuisinier/serveur/gérant/animateur (tout à la fois pour mon cas et j’en oublie certainement) donc les semaines sont plutôt sportives et nous essayons d’aller vers l’efficace plus que dans le nickel parfait…

J’espère avoir répondu à tes questions, n’hésites pas si tu as besoin de précisions !
Sandrine

2 J'aime

Bonjour Pauline et bienvenue :slight_smile:

Côté protection pour ma part je sleeve tout, même des jeux de cartes par cher comme “The game”. Je trouve cela tellement désagréable de devoir brasser des cartes et sentir qu’elles s’abiment en même temps ou de prendre un jeu et de voir juste sur la tranche que certaines cartes sont noires d’usure et d’autres complètement blanche.
J’ai déjà constaté chez certains une protection type film autocollant protecteur sur le couvercle de la boite afin de ne pas les rayer. C’est une questions que j’ai mis en suspens pour l’instant. Si jamais il y a un prochain confinement j’étudierai ça plus activement :slight_smile:

Côté fiche, même si je salue l’initiative louable, je préviligie la qualité à la quantité. Je compte me baser sur le modèle des librairies. Les vendeurs rédigent des feuilles sur leurs coups de coeur et je trouve cela plus personnalisé.


Je pensais utilisé ces affichettes sur des présentoirs pour mettre en valeur certains jeux :

Pour la vérification, je pensais installer une simple ardoise où chacun peut indiquer s’il a constater un manque dans un jeu. Faire l’inventaire pion à pion de la ludothèque me parait infaisable.

1 J'aime

Bonjour et merci pour vos réponses.

Sandrine : oh, je connais bien ce manque de temps. On a fait notre première saison à 4 avec pour mission de l’entretien du terrain à l’accueil des clients en passant par le ménage des gîtes, l’épicerie, le bar et le snack (et même un peu d’animation). :sweat_smile: Aujourd’hui on est un peu plus nombreux, mais autant dire que les heures de sommeil sont souvent en option l’été. Quelque part ça me rassure parce que je ne pense pas qu’on aura le temps de contrôler très souvent.

Pour les étiquettes sur les boites c’était prévu… il me reste à peaufiner mes catégories. En plus de nos conseils, les clients auront aussi à dispo une tablette avec Myludo pour le résumé des jeux et les vidéos explicatives (en raison des activités variées du camping la plupart des boites ne sont dispo qu’à la demande (vitrine).

Mathieu : j’aime beaucoup ce côté coup de cœur. Je pensais ouvrir certains jeux dans les vitrines, mais j’ai bien peur qu’elles se soient déjà bien chargées.

1 J'aime

Protection au cas par cas chez nous, les jeux que j’aime personnellement je les sleeves, ceux qui sortent souvent ou qui commence t à battre de l’aile également mais sans plus.

Pas de fiches, stickers ou autre J’essai de proposer un rangement par catégorie vague mais globalement je conseille les gens et je sais où sont les jeux.

S’il manque des bouts ils me le disent ou pas et dans ce cas ceux d’ après le feront :wink:

1 J'aime

On a fait quelques étiquettes coup de cœur aussi, mais plus sur la partie boutique parce qu’en ludothèque elles sont souvent perdues lors de la manipulation des boîtes :expressionless:
Le plus important c’est de proposer le système qui vous corresponde le mieux, vous simplifie la vie tout en correspondant à vos clients.
Par exemple, nous avons identifié certaines étagères car nous avions beaucoup de questions sur certains types de jeux “je cherche un jeu pour 5-6 ans” “on cherche un jeu à 2 joueurs” “on cherche un jeu coopératif”… et ça s’est fait au fil de l’eau en adaptant en fonction de ce qui remontait.

Pour le moment nous avons :

  • Jeux d’enquête,
  • Jeux coopératifs,
  • Jeux à 2,
  • Jeux 2-4 ans,
  • Jeux 5-6 ans,
  • Jeux 7-8 ans,
  • Jeux solo (casse-têtes, puzzles, jeux de construction),
  • Jeux de groupes (à partir de 4 joueurs minimum).

D’autres catégories ferons certainement leur apparition selon les besoins :slightly_smiling_face:

2 J'aime

*Protection : Nous on a fait le choix de ne rien protéger. C’est du temps et de l’argent qu’on a préféré mettre dans d’autres jeux.

*Fiches : On n’a pas de fiches non plus car un à des personnes dédiées à l’explication et au conseil. Mais des QR codes vers des vidéos règles sont en projet, pour compléter quand nous on cours partout.

*Verification des boites : Le lien de l’animation fait que notre public est soigneux des jeux qu’on lui confie, donc on a peu de perte ou de jeu qui reviennent abîmés. Quelque part ça fait partie du lieu que les jeux s’usent.

Pour le coup c’est quelque chose que tu peux mettre en place plus tard dans ton fonctionnement si tu t’appercois que le besoin est réel.

Pour la protection de la boite, on a un temps fait ça à l’aide d’un fiulm autocollant. C’est une matière première assez couteuse, et le temps passé sur chaque boite est assez important. C’est un bénévole qui souhaitait faire ça. On a arreté, et c’est pas plus grave que ça pour les boites.

Sleeve pour certains jeux, mais le problème se déplace souvent vers le reste du matériel de jeu. Tu peux sleever les cartes de Dixit, c’est le reste qui va s’user, les tuiles et jetons qui deviennent illisibles. On n’a jamais essayé de protéger les tuiles.

Nous équipons certaines boites de fiches quand elles existent. Les “Règles express” de Ludovox, ou même les “Bien commencer à” de Plato

Les vérifications, oui, on va dire tous les 2/3 ans, le reste du temps nous mettons à disposition un cahier pour le public, sur lequel ils peuvent noter les pièces manquantes (les règles très souvent)

2 J'aime